Insécurité dans le Nyiragongo : les jeunes de groupes d’autodéfense pointés des doigts comme semeurs des troubles

Rédaction Centrale
2 Min Read

Des crépitements des balles se sont fait étendre dans les heures vespérales de mardi 20 juin 2023 à Buhene et Rukoko, des villages situés en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu.

Nos sources sur place évoquent une incompréhension entre les jeunes patriotes dits wazalendo qui auraient mal tourné. Ces derniers ont ouvert le feu causant des morts d’hommes et d’autres victimes innocentes.

« Nous étions juste dans nos maisons et d’autres étaient encore dehors, subitement nous avons entendu des coups de balle un peu loin de chez nous. Après un petit moment, les crépitements nous approchaient. Du coup nous avons entendu un petit garçon nous alerté qu’il y a un mort » a raconté un habitant de Buhene qui a vécu la scène.

Si la population n’a vu qu’un seul défunt après échange des tirs, les sources policières parlent de deux personnes qui ont perdu la vie et quelques blessés dans ces accrochages.

Inquiète la population dénonce les multiples dérives de ces jeunes wazalendo qui constituent petit à petit les causes de l’insécurité dans leurs entités .

« Nous nous demandons maintenant qui est muzalendo et qui ne l’est pas. Aujourd’hui des jeunes dorment et se réveillent se déclarant wazalendo. On ne sait plus les différencier et ils sont devenus de principaux agents causaux de l’insécurité. Sur ce, nous demandons aux autorités de statuer sur la question de wazalendo et les rappeler leur mission » a conclu un habitant de Rukoko.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !