Bukavu: la NDSCI dénonce la violation de l’arrêté fixant le prix du transport en commun

Rédaction Centrale
2 Min Read

La Nouvelle Dynamique de la société civile (NDSCI), noyau communal de Kadutu, regrette avec amertume le non-respect de l’arrêté N°401 du maire de Bukavu fixant le prix du transport en commun dans la ville de Bukavu.

Cette structure citoyenne l’a fait savoir dans une dépêche rendue publique ce mercredi 05 janvier 2022, et dont une copie parvenue à la rédaction de Juardc.info.

Selon son président, Patrick Munguakonkwa, le non-respect du dit arrêté s’observe dans différents axes de la commune de Kadutu, où les chauffeurs se fixent chacun le prix selon son désire, surtout dans des heures tardives.

Il cite Par exemple l’axe place de l’indépendance – ONL Genda, où dans la soirée, au lieu de payer 500FC, tel que repris dans l’arrêté, certains chauffeurs font payer 1000 FC, voire même 1500 FC. Également l’axe place de l’indépendance – Camp TV, où au lieu de 500FC, le prix de transport va à 1000FC.

Suite à cette violation grave du dit arrêté, notre source sollicite l’implication du maire de la ville afin que que cet arrêté soit respecté sur toute l’étendue de la ville de Bukavu.

La NDSCI appelle la population à toujours dénoncer toutes ces déviations des chauffeurs mal intentionnés afin que les récalcitrants soient punis conformément à la loi.

Par Jérémie matabaro

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !