Nord-Kivu : cette opération de placage qui fait couler beaucoup d’encre à Goma

Rédaction Centrale
2 Min Read

La population de la commune de Goma, dans la ville qui porte le même nom, déplore la surfacturation dans la vente de plaque d’identification parcellaire mis en vigueur par le maire de Goma, François Kabeya Makosa.

Nos sources renseignent que c’est le maire de la capitale du Nord-Kivu qui aurait instruit les Bourgmestres des deux communes de procéder à la vente des plaques aux habitants afin de permettre une bonne identification de parcelles dans cette ville volcanique.

Interrogés par un reporter de juardc.info ce mercredi 13 avril 2022, des habitants de la commune de Goma s’insurgent contre ce qu’il qualifient « d’escroquerie », l’implantation des plaques car, selon eux, 15$ pour une plaque c’est exorbitant.

Pour les habitants del’avenue du Musée, l’actuelle avenue Félix Tshisekedi; ça sera impossible que toute la population paye 15 dollars américains pour l’achat d’une plaque.

« Nous ne sommes pas d’accord, comment expliquer que les autorités viennent seulement pour plaquer leurs histoires sans nous demander notre avis? Ils veulent collectionner l’argent et même la numérisation qui n’est pas respectée c’est quelque identification? », S’indigne un habitant rencontré à l’entrée de la dite avenue.

Cependant, la population de cette partie de la ville de goma demande que ce prix soit réduit à la baisse afin de permettre à toutes les couches de la population de s’acquitter.

Notons qu’au cours de cette opération du placage, plusieurs avenues ont changé de nom.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !