Bukavu: perception de la prime dans des écoles conventionnées de Kadutu, les directeurs dans le viseur de l’EPST

Rédaction Centrale
2 Min Read

La Nouvelle Dynamique de la Société en commune de Kadutu, à Bukavu dit être très indignée de voir la perception de la prime par certains chefs d’établissements dans des écoles dit conventionnées sabotant ainsi la gratuité de l’enseignement primaire.

Dans une dépêche rendue publique ce vendredi 23 septembre 2022, cette structure citoyenne juge cette situation d’escroquerie pure et simple. Elle cite le cas du Lycée Wima,EP Kataliko,…

« En effet ce constat a été fait après notre sondage de quelques parents qui font étudier dans ces écoles et dont parmi elles nous pouvons citer:le Lycée WIMA :30$/trimestre sans note de perception.EP KATALIKO: 15$/trimestre.EP NYARWIZIMYA:15$/trimestre.EP KAHUWA:15$/trimestre et bien d’autres écoles qui sont déjà en cours pour faire payer la prime.Vu cette situation qui vient encore une fois saboter la gratuité de l’enseignement de base prônée par le chef de l’état,la Nouvelle Dynamique de la société civile demande au ministre provincial de L’EPST de sanctionner ces directeurs qui veulent encore une fois s’enrichir derrière le dos des parents. Aux gestionnaires d’écoles d’être humanistes. Au parents d’être unis et solidaires pour barrer la route à cet ennemi commun: la Prime. » explique Patrick Munguakonkwa président de cette structure.

Par contre la NDSCI Kadutu dit condamner la léthargie du gouverneur de province et du ministère provincial de l’EPST dans la publication du nouvel arrêté fixant les frais à payer pour cette année scolaire 2022-2023. Elle demande également au gouvernement congolais de payer tous les NU qui sert de « tremplin »pour certains directeurs pour faire payer la prime.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !