Nord-Kivu : une personne tuée par des bandits armés à Nyiragongo

Rédaction Centrale
3 Min Read

Une personne a été tuée dans une attaque d’hommes en armes non autrement identifiée la nuit du lundi 19 à ce mardi 20 septembre 2022 au village Ngangi 3, en groupement de Munigi, dans la chefferie de Bukumu en territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu.
Selon Batachoka Muka Sulemani, notable de cette chefferie, la victime est un homme d’une vingtaine d’années qui a succombé de suite de ses blessures dans une structure sanitaire locale où il était dépêché pour les premiers soins.
Celui-ci demande l’implication des autorités pour instaurer une accalmie dans cette entité.

« C’est à 20heures, quand j’étais à la maison, que j’ai reçu un coup de fil de la population me disant qu’il y a des coups de balles et qu’une personne serait morte. Je suis parti très vite pour s’enquérir de la situation, une fois sur place la victime a été dépêcher à l’hôpital CBECA, malheureusement il a succombé de ses blessures. il avait reçu de balles au niveau de son côte.Nous lançons un message de condoléances à la famille biologique du feu Moïse.
Nous demandons aux populations de chaque fois alerter au moment où ces assaillants voudraient tracasser une personne. il faut vite signaler car ils sont tous mon numéro.Nous demandons mêmement aux autorités compétentes de négocier avec les la société Virunga SARL pour avoir aussi la lumière dans nos rues pour diminuer les cas d’insécurité »
explique-t-il.

Celui-ci condamne cet énième cas de tuerie qui endeuille le territoire et appelle le gouvernement de l’État de siège à renforcer l’effectif des hommes en uniforme pour que la population locale soit dans la quiétude

« Au paravent nous vivions en paix mais en ces jours lors de la guerre contre les M23 à Kibumba, nous sommes en obscurité, car ces militaires qui nous sécurisaient avaient été déployés sur les fronts… Et voici nous sommes deprouvu des soldats, nous demandons alors aux autorités de nous rendre ces éléments pour qu’ils continuent à faire la sécurité dans le Bihirwa » ajoute-t-il.

Signalons que cette insécurité prévaut partout dans le territoire de Nyiragongo pendant que la province est sous état de siège.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !