Nord-Kivu : suspension des activités scolaires dans plusieurs écoles suite à l’insécurité grandissante à Lubero

Rédaction Centrale
1 Min Read

Les activités scolaires ont été suspendues dans plus ou moins dix-sept écoles primaires de la chefferie de Bswagha en territoire de Lubero suite à l’insécurité grandissante dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Selon le Réseau des droits de l’homme (REDHO), cette insécurité est consécutive aux affrontements qui opposent depuis Janvier 2023 deux factions maï-maï qui se disputent l’occupation des agglomérations de Kisinga, Vusamba, Munoli, Makolo, Mambila, Muhangi et d’autres villages des groupements de Bulengya, Bukenye et Luongo.

Dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Juardc.info, REDHO indique que la fermeture de ces écoles est due au déplacement massif des populations victimes des viols, pillages et extorsions de leurs biens par ces miliciens.

Eu égard à cette précarité sécuritaire, le Réseau pour les Droits de l’Homme recommande aux forces armées de la République Démocratique du Congo d’ouvrir le feu sur ces milices qui refusent d’adhérer au processus de désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire.

Précisons que les combats dont il est question, ont occasionné un déplacement massif des populations vers d’autres localités jugées sécurisées.

A lire :Nord-Kivu : Des affrontements signalés le matin de ce lundi à Rutshuru et Masisi

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !