Occupation de Bambo par les FARDC : la société civile locale plaide pour la collaboration civilo-militaire

Rédaction Centrale
2 Min Read

Quarante-huit heures après l’occupation des forces armées de la République Démocratique du Congo, un calme apparent règne dans le groupement de Bambo et dans deux localités du groupement Tongo dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Cette information est livrée par la société civile de Bambo au cours d’une interview accordée à l’un des reporters de Juardc.info ce vendredi 28 avril 2023.

«Les FARDC sont à Bambo depuis le 26 de ce mois d’avril. Mais dan le groupement de Tongo, ils sont dans deux localités notamment, la localité de Bugina et la localité de Bushoo. Les FARDC sont venues après que les M23 se soient bien retirés des zones où ils ont commis des crimes. C’est la joie totale pour la population civile mais aussi une grande consolation des civils qui venaient de faire plus d’un trimestre étant sous occupation des terroristes. Quand les habitants ont vu la nouvelle affectation de l’armée congolaise, ils ont dansé de joie.» explique Thierry Abisi président de la société civile de Bambo.

Par cette occasion, le responsable de ces forces vives, appelle l’armée loyaliste à collaborer avec la population afin d’affaiblir l’ennemi qui veut déstabiliser le pays.

«Depuis très longtemps, nous recommandons aux FARDC de frapper l’ennemi afin de mieux remplir leurs missions régaliennes. Cette fois-ci nous insistons sur la bonne collaboration entre les forces de l’ordre et la population afin que le jeux de l’ennemi soit déjoué et que la paix soit retrouvé» a-t-il suggéré.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !