Rutshuru : 1 civil tué et un autre blessé par balle à Nyamilima

Rédaction Centrale

Rédaction Centrale
3 Min Read

La situation sécuritaire reste toujours volatile dans l’agglomération de Nyamilima en territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu. Depuis jeudi dernier, ce ne sont que des coups de balles qui crépitent de temps en temps dans cette entité du groupement de Binza. Ceci suite aux mésententes entre deux groupes d’autodéfense.

Lors de tirs de la soirée de ce samedi 18 Novembre 2023, le bilan fait état d’un civil blessé et un autre mort de suite de ce blessures. Selon nos sources, ces deux victimes avaient été pointé de canaux d’armes dans des zones différentes.

«Lorsque ça a commencé à crépiter, il y avait des soldats du groupe FPP/AP de Kabido qui étaient dans une buvette, ils y sont sortis, ils ont voulu ravir un téléphone à cet homme. C’était à la route. Alors quand celui-ci tenter de résister, c’est là qu’on a tiré sur lui et la balle lui a atteint sur son avant bras», relate un habitant témoin de l’événement couvert d’anonymat.

Et d’ajouter : «notre ami a été tiré par des balles qui provenaient de la position militaire « quatre antennes » par les éléments de FPP vers le quartier Cadehe. Ces balles son passées dans son corps de la colonne vers l’abdomen. Nous lui avons amené à l’hôpital et très tôt matin il a succombé de ses blessures», regrettent d’autres habitants qui se posent des questions sur ces tirs lancés vers le côté opposé du lieu où est supposé être leurs adversaires.

Signalons que la victime blessée, un hommes âgé de 39 ans qui poursuit ses soins à l’hôpital général de référence de Nyamilima. Alors que l’autre ayant perdu sa vie est un jeune célibataire d’une vingtaine d’années. Celui-ci vient d’être mis en terre l’après-midi de ce dimanche 19 novembre 2023.

Pour rappel un autre civil avait été blessé par balle le vendredi dernier lors de l’échange des tirs des cartouches dans ce conglomérat se trouvant sur la route Kiwanja-Ishasha. Cette victime avait été transférée à l’hôpital général de référence Rutshuru pour des soins appropriés. «Sa santé reste trop critique», affirment des sources proches de sa famille.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !