Coopération bilatérale : La RDC et la Chine signent un partenariat de 7 milliards de dollars pour les infrastructures

Rédaction Centrale
2 Min Read

C’était lors d’une cérémonie présidée jeudi 14 mars 2024, par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, consistant à la ratification du cinquième avenant du contrat minier entre la RDC et le Groupe des Entreprises Chinoises « GEC » signé en 2008.

Lors de cette cérémonie, il a été annoncé une augmentation significative de l’investissement dans les infrastructures, le montant passant de 3,2 à 7 milliards de dollars américains.

Cette révision majeure vise à rééquilibrer les termes de ce partenariat stratégique, le transformant ainsi en une collaboration jugée par la partie congolaise mutuellement avantageuse.« Cette révision permettra la construction d’environ 5000 kilomètres de routes à travers le pays », a souligné Alexis Gisaro, ministre d’État en charge des Infrastructures et Travaux publics, qui a mis en avant l’impact considérable de cet accord sur le développement national.

Ce contrat révisé intervient après que le Président Tshisekedi a exprimé, en 2023, ses réserves quant à l’équité de l’accord original qui accordait à la Chine l’accès à d’importants gisements de cobalt et de cuivre en RDC, en contrepartie de la réalisation d’infrastructures.

En outre, cet amendement marque une étape importante en garantissant à la RDC une participation de 40% dans le capital de SICOHYDRO de Busanga, contre 60% pour le GEC, renforçant ainsi les intérêts nationaux dans ce partenariat.

Par Elie Munike David

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !