Appui du Rwanda au M23 : « Il est temps de faire la trêve avec l’hypocrisie » (Patrick Muyaya)

Rédaction Centrale
2 Min Read

Le Rwanda démasqué, la RDC entend s’assumer pour finalement imposer la paix sur son territoire.

Comme décidé, l’ambassadeur du Rwanda sera notifié d’ici à mardi de la désapprobation du gouvernement congolais. « Le Premier ministre va désigner la personne qui va recevoir le diplomate rwandais en lieu et place du ministre des Affaires étrangères qui est encore, pour des raisons évidentes, en mission », a fait savoir Patrick Muyaya au cours d’un briefing lundi 30 mai, axé sur la situation militaire au Nord-Kivu, et en compagnie des porte-paroles des FARDC et de la PNC.

Au nom du gouvernement, le ministre de la Communication et des médias a salué la mobilisation tous azimuts des Congolais pour dire non à toute velléité de déstabilisation de leur pays.

Par cette déclaration, Kinshasa donne ainsi un message on ne peut plus clair au Rwanda : « Il est temps de faire la trêve avec l’hypocrisie (…) Nous ferons davantage pour donner le signal que vouloir la paix ne signifie pas être naïf et être prêt à tout tolérer », a martelé d’un ton martial, le porte-parole du gouvernement de la RDC.

C’est dire que le M23, par son attitude récidiviste, a lui-même scellé son sort. « Il n’y aura plus d’autre choix que celui de la force face à un groupe désormais considéré « terroriste ». « Le M23 n’a pas répondu à l’appel du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, sur la pacification de l’Est, un processus, du reste, régional. On essaie d’abuser de notre foi et cette fois-ci ça ne passera pas… », a fait savoir Patrick Muyaya.

Avec lepotentiel

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !