Nord Kivu : la maladie de choléra menace le camp des déplacés de Bulengo

Rédaction Centrale
2 Min Read

Une nouvelle vague de la maladie des mains sales s’installe petit à petit dans le camp des déplacés de guerre de Bulengo , situé à 14 kilomètres de la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu.

ces derniers ont fui les affrontements entre les rebelles du M23 et le FARDC dans les cités de Saké , Kitchanga , Mweso, Mushaki , Malehe, Karuba, se trouvant à l’Est de la République Démocratique du Congo.

JUARDC.Info est allé faire un constat dans ce camp le week-end dernier.

À en croire Faustin Mahoro, Président de ce camp, au moins 2 à 6 personnes décèdent par jour avec cette maladie. Les couches les plus touchées sont celles des enfants de moins de 8 ans et les personnes de troisième âge.

« En effet, il y a de cela deux semaines que cette maladie a fait surface dans ce camps. Nous pensons que la non vaccination de nouveaux déplacés ainsi que le non entretient des toilettes en sont les principaux causes de de ce fléau dans ce milieu », a-t-il ajouté.

Avant d’ajouter :« nous sommes entrain de faire une sensibilisation des nouveaux déplacés de pouvoir manifester l’hygiène dans le camp pour barrer la route à cette maladie, qui est aussi contagieuse. En outre, nous espérons que des mécanismes seront mise en marche afin que l’hôpital ici réponde favorable à tous nos besoins, vu que ce camp est le plus surpeuplé de tous les autres».

Par ailleurs , il demande autorités de s’imprègner de cette situation avant que le pire n’arrive.

Rappelons qu’au moins 20 milles ménages sont déjà érigés à Bulengo et dont les femmes et les enfants occupent 70 pourcents.

Share This Article
Leave a comment
×

Besoin d'informations ou de publicité ? Jua RDC à votre service !

× Contactez-nous !